(M) Lyon – Ljubjana (1) 30-71

Ce match commence très rapidement du coté des Slovènes qui sont en rythme bien organisé et rapide. Très dense en défense, ils volent les ballons aériens et sont omniprésents sur les contres éclairent… Dans le jeu placé ils réussissent à faire courir sur chaque ballon les Lyonnais en restant eux, statiques. 17-4 au premier 1/4 temp. 23-15 au deuxième quart-temps qui laisse espérer un match plus serré, mais le troisième 14-4 et le dernier 17-8 montrent que seul Rudy Deal arrive à répondre physiquement au duel, il marque les 8 derniers points Lyonnais, 16 en tout.

(M) Ljubjana (2) – Zadar 96 – 54

Zadar se fait écraser dans ce match où ils ont tenu un 1/4 temp avant de voler en éclats. Au final l’équipe de Ljubljana fait ses gammes et les Croates n’ont que 3 joueurs du même niveau et moins de banc… ils baissent les bras et ne peuvent pas faire grand-chose.

(F) Lyon – Ljubjana 37 -73

Début de match équilibré où les Lyonnaises mène au score puis égalise à 6-6. Le temps pour les Slovènes de prendre leurs marques et de s’organiser. Elles infligent un 23-0 sur le temps de jeu suivant qui assomment les Lyonnaises. C’est à ce moment là que le public s’en va et laisse une salle silencieuse pendant que les locales déroulent tranquillement dans un match déjà gagné. Après un regain d’agressivité, Lyon 1 reprend le jeu à son compte dans le troisième quart-temps resserrant le score à 12 points. Mais le duel physique n’est pas équitable et malgré un public Lyonnais qui pousse ses filles devant des arbitres hilares, la meneuse Ljubjanaise mènera son équipe vers un score fleuve.

(M) Ljubjana (1) – Ljubjana (2) 72-60

La finale du tournoi dès le premier jour pour les garçons… 9 pour la une assez rapidement grâce à un jeu plus discipliné en attaque. Mais ce match sert de sélection pour le championnat d’Europe universitaire et le niveau de jeu se rééquilibre. (52-47 débuts 3 e 1/4 temps). Les deux équipes sont grandes, fortes au shoot et rapides, le match est plaisant, mais les arbitres un peu en vacances, une fois de plus. Aux finales bonnes gestions du score qui remporte le match qui a fortement baissé d’intensité sur la fin.

(M) Lyon – Zadar 43-77

Le match le plus important pour Lyon face à une équipe qui semble -presque- a sa portée, la consigne est simple, les épuiser pour les achever dans le “money time”. Mais voilà, face à une équipe plus grande, malgré un niveau de jeu équitable, difficile d’exister. 25-13 premiers 1/4 temps, 17-15 dans le deuxième mais le 15-5 dans le dernier achève les lyonnais qui font tourner mais se font manger dans tous les rebonds et subissent une zone mise en place pour profiter de l’avantage de taille des lyonnais. Dommage.